06.69.32.72.29 contact@hijama-suna.com

HIJAMA SUNA
Centre de médecine prophétique

LES SERVICES

De notre centre

SÉANCE HIJAMA

Réservez votre hijama en ligne et consultez les tarifs des séance sur notre page de réservation.

FORMATION HIJAMA

Formation hijama sur lyon
EN NOVEMBRE 2019.
5 jours théorique et pratique

CONTACTEZ NOUS

Nous sommes à votre entière disposition si vous avez des questions ou besoin de renseignements complémentaires.
LA HIJAMA

DÉFINITION ET PRATIQUE

Il s’agit d’une médecine prophétique ou l’on effectue une extraction sanguine. l’instrument utilisé lors d’une HIJAMA pour aspirer le sang s’appelle al mihjam ( الجم) Le hajam est le nom donné au praticien qui effectue la HIJAMA.

LA PRATIQUE

Cette pratique consiste à effectuer des petites incisions ou «égratinures» superficielles sur une partie bien précise du corps, pour traiter ou améliorer une maladie. C’est une méthode d’extraction du sang de la surface de l’épiderme à l’aide de ventouses afin de débarrasser le corps « du mauvais sang » agglutiné qui entrave la circulation sanguine.

LA TECHNIQUE

La technique consiste donc à placer une ventouse à valve (dite froide) ou à combustion (dite chaude) sur une partie bien précise du corps puis à l’aide d’une pompe ajustée sur la valve ou d’un coton imbibé d’alcool enflammé qu’on présente dans le fond de la ventouse en verre(on produit un vide par l’extraction de l’air présent dans la ventouse afin d’en faire sortir le sang facilement) .On peut placer plusieurs ventouses à différents endroit du corps, mais l’endroit précis dépend des maux que l’on désire soigner. On récupère ainsi le sang, à l’aspect plus ou moins noirâtre et épais.

LA DÉNOMINATION

En France, la HIJAMA n’est pas encore reconnue, ce qui explique l’absence de dénomination officielle francophone, on parle plutôt de ventouse scarifiées, de saignée, d’inciciothérapie ou encore de médecine par ventouse.

Notre centre traite

les pathologies suivantes:

– Acné
– Rhumatisme- L’ostéo-arthrite du genou
– Les sels des pieds- La sciatique
– Dorsalgies
– Cervicalgies et névralgies cervico-brachiales
– La goutte
– Le rhumatoïde
– L’hémiplégie
– La paralysie
– La faiblesse de l’immunité
– Les crampes musculaires
– La stimulation de l’appareil circulatoire
– La prostate et l’impuissance
– La toux chronique et les maladies pulmonaires
– La difficulté de la respiration
– L’asthme bronchique
– L’hypertension
– L’estomac et l’ulcère
– Les maladies des reins
– Le colon nerveux- La constipation chronique
– La diarrhée
– La miction involontaire
– La dépression nerveuse, l’introversion, l’insomnie, les problèmes psychiques et les tensions nerveuses
– Les ulcères et les boutons des cuisses et des jambes et le prurit des hanches
– Les maladies du cœur
– Le diabète
– Le foie
– La vésicule biliaire
– Les varices des jambes
– Éléphantiasis
– Les maladies cutanées
– L’obésité
– La maigreur
– La stérilité
– La thyroïdes
– L’inflammation du cinquième et septième nerf
– Stimulation du centre de la concentration
– Centre de la mémoire
– Le mutisme- Le tabagisme
– L’électricité excessive au niveau du cerveau (l’épilepsie)
– Le retard mental
– Atrophie des cellules du cerveau due à l’insuffisance de l’oxygène
– Le saignement de l’utérus
– Aménorrhée
– La présence de sécrétion de couleur marron
– Les problèmes de menstruation chez les filles
– La présence du lait dans les seins sans grossesse
– La ménopause
– Les infections de l’utérus
– La dépression
– L’anxiété
– Les problèmes psychiques
– Les hémorroïdes
– Les fissures anales
– Les douleurs après l’hystérectomie
– Les coliques de la menstruation
– Les problèmes après l’opération de la ligature des ovaires
– Pour la stimulation des ovaires
– Le fourmillement aux bras
– Le fourmillement aux jambes
– Les douleurs du ventre
– L’inflammation du creux de l’estomac
– La somnolence
– L’allergie des aliments divers
– Les maladies oculaires
– Les amygdales, le larynx, la gencive, les dents et l’oreille
– Les sinusites
– L’artériosclérose
– Céphalés
– Migraines

NOS PRATICIENS
La Hijama doit être pratiquée par un professionnel. Cette technique n’a rien d’une pratique anodine, elle exige une rigueur dans la méthode d’exécution et la topographie d’application sinon les résultats ne sont pas bons.
La médecine par ventouses ne s’improvise pas, elle s’apprend !

LA HIJAMA

DÉFINITION ET PRATIQUE

Il s’agit d’une médecine prophétique ou l’on effectue une extraction sanguine. l’instrument utilisé lors d’une HIJAMA pour aspirer le sang s’appelle al mihjam ( الجم) Le hajam est le nom donné au praticien qui effectue la HIJAMA.

LA PRATIQUE

Cette pratique consiste à effectuer des petites incisions ou «égratinures» superficielles sur une partie bien précise du corps, pour traiter ou améliorer une maladie. C’est une méthode d’extraction du sang de la surface de l’épiderme à l’aide de ventouses afin de débarrasser le corps « du mauvais sang » agglutiné qui entrave la circulation sanguine.

LA TECHNIQUE

La technique consiste donc à placer une ventouse à valve (dite froide) ou à combustion (dite chaude) sur une partie bien précise du corps puis à l’aide d’une pompe ajustée sur la valve ou d’un coton imbibé d’alcool enflammé qu’on présente dans le fond de la ventouse en verre(on produit un vide par l’extraction de l’air présent dans la ventouse afin d’en faire sortir le sang facilement) .On peut placer plusieurs ventouses à différents endroit du corps, mais l’endroit précis dépend des maux que l’on désire soigner. On récupère ainsi le sang, à l’aspect plus ou moins noirâtre et épais.

LA DÉNOMINATION

En France, la HIJAMA n’est pas encore reconnue, ce qui explique l’absence de dénomination officielle francophone, on parle plutôt de ventouse scarifiées, de saignée, d’inciciothérapie ou encore de médecine par ventouse.

Notre centre traite

les pathologies suivantes:

– Acné
– Rhumatisme- L’ostéo-arthrite du genou
– Les sels des pieds- La sciatique
– Dorsalgies
– Cervicalgies et névralgies cervico-brachiales
– La goutte
– Le rhumatoïde
– L’hémiplégie
– La paralysie
– La faiblesse de l’immunité
– Les crampes musculaires
– La stimulation de l’appareil circulatoire
– La prostate et l’impuissance
– La toux chronique et les maladies pulmonaires
– La difficulté de la respiration
– L’asthme bronchique
– L’hypertension
– L’estomac et l’ulcère
– Les maladies des reins
– Le colon nerveux- La constipation chronique
– La diarrhée
– La miction involontaire
– La dépression nerveuse, l’introversion, l’insomnie, les problèmes psychiques et les tensions nerveuses
– Les ulcères et les boutons des cuisses et des jambes et le prurit des hanches
– Les maladies du cœur
– Le diabète
– Le foie
– La vésicule biliaire
– Les varices des jambes
– Éléphantiasis
– Les maladies cutanées
– L’obésité
– La maigreur
– La stérilité
– La thyroïdes
– L’inflammation du cinquième et septième nerf
– Stimulation du centre de la concentration
– Centre de la mémoire
– Le mutisme- Le tabagisme
– L’électricité excessive au niveau du cerveau (l’épilepsie)
– Le retard mental
– Atrophie des cellules du cerveau due à l’insuffisance de l’oxygène
– Le saignement de l’utérus
– Aménorrhée
– La présence de sécrétion de couleur marron
– Les problèmes de menstruation chez les filles
– La présence du lait dans les seins sans grossesse
– La ménopause
– Les infections de l’utérus
– La dépression
– L’anxiété
– Les problèmes psychiques
– Les hémorroïdes
– Les fissures anales
– Les douleurs après l’hystérectomie
– Les coliques de la menstruation
– Les problèmes après l’opération de la ligature des ovaires
– Pour la stimulation des ovaires
– Le fourmillement aux bras
– Le fourmillement aux jambes
– Les douleurs du ventre
– L’inflammation du creux de l’estomac
– La somnolence
– L’allergie des aliments divers
– Les maladies oculaires
– Les amygdales, le larynx, la gencive, les dents et l’oreille
– Les sinusites
– L’artériosclérose
– Céphalés
– Migraines

NOS PRATICIENS
La Hijama doit être pratiquée par un professionnel. Cette technique n’a rien d’une pratique anodine, elle exige une rigueur dans la méthode d’exécution et la topographie d’application sinon les résultats ne sont pas bons.
La médecine par ventouses ne s’improvise pas, elle s’apprend !

CHARGEMENT